Les Égyptiens et leur patrimoine : Le lien brisé

Le prestigieux défilé des momies royales de l'Égypte antique s'est tenu en avril cette année dans les rues du Caire, au milieu de célébrations extravagantes et de spectacles de danse et de musique bien chorégraphiés et préenregistrés. Cet événement avait pour but de célébrer le transfert des 22 momies royales de l'ancien Musée du Caire, connu sous le nom de Musée Égyptien, vers le nouveau Musée National de la Civilisation Égyptienne. La nouvelle de la parade est parvenue à plusieurs médias dans le monde, suscitant une multitude de réactions de la part de différents groupes sociaux et culturels.

La cacique de Sutatausa, une histoire de résilience

L'église doctrinale Saint Jean-Baptiste à Sutatausa en Colombie est accessible au public après restauration depuis peu. A l'intérieur, se trouve une fresque syncrétique représentant une indigène muisca dans un rituel de prière chrétienne. Cette représentation d'une qualité exceptionnelle, au delà du témoignage archéologique, nous raconte l'histoire de la résilience d'un peuple dans la conservation de ses traditions, vent debout face au temps, aux destructions, aux oppresseurs.

Tiktok à la rescousse

Alors que certains d'entre nous ont profité de leur confinement pour apprendre des nouvelles technique de tricot, se recentrer sur eux-mêmes ou se mettre à la cuisine, d'autres comme moi se sont laissés aspirer dans la spirale infernale des réseaux sociaux. Cependant, ce n'a pas été toujours une totale perte de temps. C'est ainsi que je suis tombée sur Shina Novalinga et sa mère, deux chanteuses de gorge Inuk qui partagent leur culture et leur art sur Tiktok et Instagram.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
fr_FRFrançais