Prendre l'espace : “Six continents ou plus,” Palais de Tokyo, Paris

A yellow crown of dried flowers with inside a colonial painted portrait of an Aboriginal person
Jonathan Jones, exhibition untitled (transcription of country)
Season “Six Continents or More”, Palais de Tokyo, Paris (26.11.2021 – 20.02.2022)
Photo Aurélien Mole

“Six continents ou plus” est ce qu’on pourrait appeler un patchwork d’imaginaires artistiques. Envisagée comme une saison, cette méga-exposition, puisqu’elle en réunit six, donne une place à chaque artiste dans un musée pensé comme un monde sans frontières et sans épicentre. Les espaces et les thématiques se répondent, à l’image d’un monde façonné comme un lieu à géographie variable, où les idées et les cultures circulent à l’échelle des continents. Un monde idéal qui ne se construit pas pour autant sans heurts et sans violence, empreint de son passé. Chaque exposition a sa zone dédiée, et l’ensemble se lit comme une juxtaposition connectée d'œuvres et d’artistes. Et, comme on l’aura compris, tou.te.s les artistes sont de nationalités différentes, venu.e.s de continents différents.

Lire le reste de l'article dans le premier numéro de Convergence

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
fr_FRFrançais